Etudiants infirmiers : la mobilisation se poursuit

Jeudi 24 mai, des milliers d’infirmiers et d’étudiants en soins infirmiers ont manifesté à Paris et dans toute la France pour obtenir :
·La reconnaissance à bac + 3 et l’intégration dans le cursus LMD.
·Une augmentation conséquente des salaires.
·Une amélioration des conditions de travail et des conditions d’études.

L’UNEF demande au président de la république et au premier ministre de tenir leurs engagements et de reconnaître la formation des infirmiers au niveau Bac +3.

L’application du LMD doit permettre la mise en place d’une filière universitaire des études d’infirmier aboutissant à la délivrance de la licence pour les infirmiers et ouvrant la poursuite d’études. Les étudiants infirmiers bénéficieront enfin du statut d’étudiant et auront donc accès aux aides sociales du CROUS.

Suite à la manifestation, des délégations ont été reçues par les préfets et les DRASS au niveau régional, et, à Paris, par les collaborateurs de Roselyne Bachelot, Ministre de la santé. Devant la forte mobilisation, le ministère s’est engagé à un nouveau rendez vous sous 15 jours avec Georges François Leclerc, directeur de cabinet de madame Bachelot.

L’UNEF attend que se rendez-vous consacre l’ouverture des négociations attendues sur la mise en place de la filière universitaire des études d’infirmiers.

L’UNEF reste vigilante et appelle avec les syndicats professionnels infirmiers à une nouvelle journée de mobilisations le 14 juin 2007