L’UNEF appelle les étudiants à participer aux évènements de solidarité et de soutien aux mouvements de contestations de la jeunesse en Algérie et en Tunisie

En Tunisie et en Algérie, les mouvements de contestation continuent de prendre de l’ampleur face à une crise sociale et démocratique sans précédent dans ces deux pays, où les jeunes restent les premières victimes des violences policières, qui ont fait plus d’une cinquantaine de morts en Tunisie.  

L’Algérie connaît depuis plusieurs jours un important mouvement de protestation. Acteur majeur de la contestation, la jeunesse algérienne est elle aussi la première victime de la répression policière. On dénombre pour l’instant au moins 8 morts et plus de 800 blessés.

Si la flambée des prix des produits de première nécessité, le chômage et la pénurie de logement ont provoqué les premières émeutes, cette mobilisation de la jeunesse algérienne est l’expression du profond malaise social qui touche la majorité de la population. Face à l’accroissement des inégalités et à un taux de chômage toujours plus élevé, les révoltes se sont multipliées ces dernières années. La persistance de vives tensions malgré les mesures annoncées par le gouvernement algérien pour contenir les prix révèle les attentes politiques de la jeunesse et la profonde remise en cause d’un régime incapable de répondre à ses aspirations. 

L’UNEF exprime son entière solidarité avec la jeunesse algérienne et tunisienne et condamne fermement la répression croissante engagée contre les manifestants. Alors que l’on dénombre chaque jour de nouvelles victimes, l’UNEF appelle les autorités françaises à condamner ces violences.

L’UNEF exige la libération de l’ensemble des jeunes arrêtés et de tous les étudiants emprisonnés en raison de leur activité  syndicale. 

L’UNEF appelle les étudiants à rejoindre le rassemblement de solidarité et de soutien au mouvement de contestation de la jeunesse algérienne qui se tiendra vendredi 14 janvier à 17h30 au Parvis des Libertés et des droits de l’Homme, Place du Trocadéro à Paris (métro Trocadéro).

L’UNEF appelle les étudiants à participer à la manifestation de solidarité et de soutien au peuple tunisien qui partira de la Place de la République à Paris samedi 15 janvier à 14h (métro République).