Masterisation : l’UNEF lance un recensement des universités et rectorats hors la loi !

Entrée en application sans mesures transitoires depuis cette rentrée universitaire, la réforme de la formation des enseignants a confirmé les craintes exprimées par l’UNEF et par l’ensemble de la communauté universitaire. Son incohérence pédagogique a d’ores et déjà mis des milliers d’étudiants en situation d’échec. Année de master 2 ingérable, condition déplorable de stage, manque de formation professionnelle, inégalités sur le territoire, les griefs ne manquent pas ; à ceux-ci s’ajoutent les mauvaises pratiques des universités et des rectorats qui depuis le début de l’année multiplient les fautes : sélection illégale en master 1, frais d’inscriptions illégaux, non-paiement ou sous-paiement des stages en responsabilités.   Depuis la rentrée universitaire de nombreux problèmes ont vu le jour dans les masters préparant aux concours de l’enseignement contraignant Nicolas Sarkozy lui-même à reconnaître que sa réforme devait être « corrigée ». Pour les recenser et les régler l’UNEF lance un formulaire en ligne pour permettre à tous les étudiants de faire connaitre leur situation.

Pour le remplir se reporter à la fin de l’article !

L’UNEF, présente sur tous les campus s’organise pour défendre les étudiants qui préparent les concours, pour garantir à tous les étudiants de meilleures conditions d’études et de préparation aux concours, ainsi qu’à tous les élèves la garantie d’avoir toujours face à eux des enseignants formés à la transmission des connaissances. C’est pourquoi nous nous battons pour une nouvelle réforme mais aussi pour des mesures d’urgences:

– Pour la création d’une véritable année de préparation au concours national gratuite et identique sur tout le territoire

– Contre toute forme de sélection à l’entrée en Master et pour un libre passage entre le M1 et le M2 « métiers de l’enseignement »

– Le positionnement des épreuves d’admissibilité des concours à la fin du master 1 afin de permettre uneréorientation des étudiants échouant aux concours

– Un cadrage national des masters « métiers de l’enseignement » afin de garantir sur l’ensemble du territoire l’égalité d’accès des étudiants à une formation préparant aux concours de l’enseignement

– Des garanties sur l’avenir des IUFM comme opérateur de la formation professionnelle des futurs enseignants

– Des dispositifs sociaux permettant à l’ensemble des étudiants d’accéder une formation préparant aux concours de l’enseignement: création d’une allocation mensuelle suffisante qui remplace l’année de fonctionnaire-stagiaire, rémunération et encadrement pédagogique des stages en M1

Retrouve le guide de préparation des concours de l’enseignement dans la colonne téléchargement (à droite).