Les examens

Le calcul des notes

Si les droits des étudiants pendant les examens varient selon les filières et les universités, certains d’entre eux sont fixés nationalement et doivent donc être respectés dans toutes les universités.

La compensation semestrielle : Pour valider son semestre, quelque soit l’université il suffit d’avoir 10/20 de moyenne générale sur le semestre. Plus de 60% des universités pratique également la compensation entre les semestres, il suffit dans ce cas d’avoir 10 de moyenne sur l’année pour la valider.

La capitalisation : Lorsque l’on obtient la moyenne à une UE, cette UE est définitivement acquise. Ainsi si on ne valide pas l’année, il n’est pas nécessaire de la repasser au rattrapage, ni l’année suivante. Lorsque l’on obtient la moyenne à un semestre, c’est l’ensemble du semestre qui est définitivement acquis.

Pendant les examens

Anonymat des copies : pour tous les devoirs écrits (hors contrôle continu), les copies doivent obligatoirement être anonymes.
Les retards sont en principe acceptés dans un délai d’une heure après le début de l’épreuve.

Après les épreuves

La consultation des copies : les étudiants ont le droit à leur demande à la communication des copies et à un entretien avec le correcteur.
La session de rattrapages : Une seconde session  doit être organisée pour tous les examens.
Quelques universités ne respectent pas cette réglementation nationale. Si ton université ne respecte pas cette réglementation n’hésite pas à nous contacter. Chaque année l’UNEF tient des permanences spécifiques « SOS EXAMEN » afin de faire respecter nos droits.

Que faire en cas de fraude ?

En cas de fraude le candidat soupçonné de triche a le droit de finir son examen dans la salle. Sa copie doit rester anonyme. La tentative de fraude doit être inscrite au procès verbal. Seule la section disciplinaire peut prendre une sanction. L’étudiant est ensuite convoqué en commission disciplinaire. Une première fois pour la commission d’instruction, une deuxième fois pour la commission de jugement. Dans les deux cas il est possible de se faire aider et/ou accompagner par un militant de l’UNEF. N’hésite pas à nous contacter si tu te trouves dans cette situation.