Grenoble : Sursis pour EVE

Le 6 janvier dernier, le PRES Université de Grenoble publie un communiqué de presse confirmant sa décision de proroger la Délégation de Service Public, confiée à l’association étudiante Eponyme, jusqu’au 31 août 2012. Il avance le manque de temps pour proposer un nouveau modèle de gestion applicable au 1er mars.

Reprochant à l’association une mauvaise gestion étudiante du bâtiment EVE (Espace Vie Etudiante), le PRES avait annoncé ne pas vouloir renouveler la DSP lorsqu’elle arriverait à son terme (au 29 février 2012) mais de construire et mettre en place un modèle de gestion tripartite. Ce nouveau modèle comprendrait une gestion du Grand Café par un opérateur extérieur (de préférence le CROUS, qui gérerait également un pôle restauration), une programmation des évènements et une animation du bâtiment par les étudiants, le tout coordonné par des salariés du PRES.

Les étudiants et autres usagers du bâtiment ont maintes fois exprimé leur inquiétude face à ce modèle qui signerait la fin de la gestion étudiante, ainsi que leur volonté de préserver ce lieu culturel et de socialisation unique en France, en se mobilisant à travers le comité de mobilisation des usagers, par la motion de l’UNEF votée au CNESER en décembre dernier, ou encore par les nombreux appuis venant des collectivités locales (telle que La Métro).

La prolongation de la DSP, si elle n’est pas une solution en soi, est cependant un délai supplémentaire appréciable pour poursuivre les discussions entre les différents acteurs et permettre une réelle amélioration et consolidation du modèle actuel de gestion. Le PRES déclare d’ailleurs être prêt « à travailler à l’évolution du mode de gestion actuel » via notamment sa Commission Vie Etudiante, dans laquelle siègent des élus étudiants.

Aujourd’hui, il est important que toutes les parties prenantes du dossier EVE se mettent autour de la table pour élaborer ensemble le futur de EVE, à savoir le renouvellement de la Délégation de Service Public au 1er septembre prochain. Il est nécessaire pour cela d’établir un calendrier clair et adéquat pour préparer au mieux et dès à présent la rentrée universitaire.