La lettre des doctorants

Cette année, la quasi-totalité des élus étudiants a été renouvelée dans les conseils des universités. La lettre des élus consacre ce mois-ci un numéro dédié à la recherche et aux études doctorales afin d’appuyer l’action des nouveaux élus doctorants au sein des conseils scientifiques.

La recherche publique a subi de nombreux bouleversements tant sur les modes de financements que sur le déplacement des prises de décisions. L’attribution des financements se fait moins en fonction des besoins des universités et des organismes de recherche qu’en fonction de critères utilitaristes. Les moyens attribués à l’ANR (Agence Nationale de la Recherche) ne cessent de progresser alors que son fonctionnement et son coût ne cessent d’être critiqués.

Dans le même temps, la précarité progresse chez les doctorants, et à l’image de tous les étudiants, les perspectives d’avenir s’assombrissent. 40% des thèses ne sont pas financées et de nombreux doctorants, faute de moyens et d’encadrement, abandonnent leur thèse en cours de route.  Les élus « UNEF et associations étudiantes » présenteront dans le dossier de ce mois-ci leur projet de statut national pour garantir les droits des doctorants.

Enfin, nous donnerons la parole à Frédéric Marty, élu au conseil scientifique de l’université Toulouse 2 le Mirail et responsable de la FENEC-UNEF. Il nous fera partager ses analyses sur la situation des étudiants chercheurs et les leviers à mettre en place pour démocratiser le doctorat.

Bonne lecture !

William Martinet,
Élu au CNESER