Circulaire Guéant : l’UNEF sera reçue cette semaine par la ministre

Une semaine après le lancement d’une pétition en ligne ayant récoltée à ce jour plus de 2 000 signatures, l’UNEF sera reçue cette semaine par la ministre de l’Enseignement Supérieur pour ouvrir de négociations devant aboutir à l’amélioration des conditions d’accueil des étudiants étrangers.

Circulaire du 31 mai, un premier acquis avant les négociations

Conformément aux demandes de l’UNEF, la ministre a d’ores et déjà annoncé comme préalable aux négociations, le retrait imminent de la circulaire Guéant. Par ailleurs ces négociations seront menées en lien avec le ministère de l’intérieur. Le retrait de cette circulaire est une première victoire de la mobilisation des étudiants étrangers et de l’UNEF. Le retrait de la circulaire est une première étape qui doit appeler d’autres mesures immédiates.

Un retrait qui doit appeler d’autres mesures en faveur des étudiants étrangers

Le retrait de la circulaire Guéant ne permettra pas à lui seul d’améliorer les conditions d’accueil des étudiants étrangers. Depuis ce texte, les étudiants étrangers ont vu s’abattre sur eux d’autres mesures régressives. Le 6 septembre 2011, la circulaire relative aux conditions de ressources nécessaires à l’obtention d’un titre de séjour étudiant a été modifiée. Les ressources nécessaires sont passées de 460 € par mois à 620 € désormais. Plus récemment, en janvier 2012 à l’occasion de l’adoption de la loi de finances, le Parlement a augmenté la taxe liée au renouvellement du titre de séjour des diplômés étrangers qui souhaitent changer de statut. En un an, c’est tout un arsenal juridique qui s’est abattu sur les étudiants étrangers et qui a accru les difficultés administratives auxquelles ils sont soumis. Pour l’UNEF, il est indispensable que l’ouverture de négociations avec la ministre Geneviève Fioraso puissent déboucher sur un véritable changement de cap en matière d’accueil des étudiants étrangers.

L’UNEF demande la mise en place d’un plan en faveur de l’amélioration des conditions d’accueil des étudiants étrangers

Pour l’UNEF, le retrait de la circulaire Guéant doit s’accompagner d’un changement de cap en matière d’accueil des étudiants étrangers.
Le nouveau gouvernement doit désormais revenir sur le décret du 6 septembre 2011 et sur le rehaussement des taxes sur les titres de séjour, deux mesures venues accroitre les difficultés qu’éprouvent les étudiants étrangers.

L’UNEF demande également au gouvernement de prendre immédiatement des mesures en faveur de l’accueil des étudiants étrangers en :
• Rendant effectif le titre de séjour pluriannuel pour les étudiants de deuxième et troisième cycle par la publication d’une circulaire d’application.
• Élargissant le titre de séjour pluriannuel aux étudiants de premier cycle par une révision législative du CESEDA.
• Mettant fin aux contrôles illégaux des titres de séjour lors des inscriptions universitaires réalisées par les étudiants étrangers par la publication d’une circulaire à destination des établissements d’enseignement supérieur.