Emmanuel Zemmour reçu à l’issue du conseil des ministres par Geneviève Fioraso


Suite à la publication de l’enquête de l’UNEF sur les conditions de vie étudiante, Emmanuel Zemmour, président de l’UNEF, sera reçu cet après-midi par la ministre de l’enseignement supérieur Geneviève Fioraso. Ce rendez-vous sera l’occasion pour Emmanuel Zemmour d’entendre les premières réponses de la ministre concernant le Plan d’action sociale étudiant revendiqué par l’UNEF.

Lors d’une conférence de presse tenue le lundi 20 août 2012, l’UNEF appelait en effet  à la mise en œuvre immédiate d’un Plan d’action sociale étudiant, premier pas vers l’allocation autonomie promise par François Hollande. Pour l’UNEF, ce plan d’urgence doit contenir :

–        Le gel des frais obligatoires (frais d’inscription, ticket de restauration, cotisation à la sécurité sociale). Coût estimé 24,4 millions d’euros.

–        La création immédiate de 100 000 allocations d’un montant équivalent à la bourse la plus élevée pour les étudiants en situation d’indépendance. Coût estimé 460 millions d’euros.

–        La revalorisation de 65% des bourses pour atteindre un montant maximal de 760 euros de bourse par mois (aujourd’hui c’est 469 euros par mois). Coût estimé 1 milliard d’euros.

–        L’augmentation de 20% des APL. Coût estimé 800 millions d‘euros.

–        La construction de 40 000 logements du CROUS sur l’ensemble du quinquennat.

Ces mesures pourraient être en grande partie financées par un redéploiement de la demi-part fiscale, qui représente un budget de 1,2 milliards d’euros pour l’Etat, dans le système de bourses. Le dernier plan étudiant d’envergure remontre au gouvernement Jospin et consistait en un augmentation de 25% des bourses étudiantes.

L’UNEF rappelle que le coût de la vie étudiante augmentera de 3,7% pour l’année 2012-2013 et que 80% des étudiants ne touchent aucune aide de l’Etat pour financer leurs études.