Signe la pétition de l’UNEF pour réclamer le rétablissement des bourses « métier de l’enseignement » !

La nouvelle réforme de la formation des enseignants répond en grande partie aux exigences des étudiants. En particulier, le rétablissement de l’année de fonctionnaire stagiaire à Bac+4 est une mesure forte pour faire reculer la précarité et permettre une véritable formation professionnelle.
Pour autant, l’UNEF reste particulièrement vigilante pour qu’aucun étudiant ne soit pénalisé par l’application de cette réforme. C’est pour cette raison qu’elle exige le rétablissement des bourses « métiers de l’enseignement », dont la suppression s’est faite sans aucune concertation ou annonces officielles de la part des Ministères de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur.
Ce dispositif d’accompagnement social pour les étudiants en master enseignement avait été mis en place lors de la précédente réforme. Les bourses s’articulaient autour de deux volets. Le premier étant un « complément de bourse » permettant aux boursiers échelons 0, de bénéficier d’une bourse annuelle de 606 €. Le second reposant sur 10 400 aides attribuées en fonction de critères académiques et sociaux permettait aux étudiants boursiers de bénéficier d’une bourse complémentaire d’un montant annuel allant de 700 à 2 500 €. Les CROUS (Conseils Régionaux des Œuvres Universitaires et Scolaires) bénéficiaient d’une subvention de 25 millions d’euros pour assurer le versement de ces aides.

L’UNEF réclame le rétablissement des bourses « métiers de l’enseignement ». Leur suppression risque de provoquer l’échec des étudiants, en particulier ceux des catégories sociales les plus défavorisée.

[emailpetition id= »3″]