L’UNEF appelle les jeunes à se mobiliser pour l’égalité des droits, contre les discriminations les 26 et 27 janvier

 

14 ans après la création du PACS, l’ouverture prochaine du mariage aux couples du même sexe et la reconnaissance de l’homoparentalité mettra fin à des années d’immobilisme législatif en matière d’égalité des droits. En manifestant ce week-end pour l’égalité des droits, les jeunes veilleront à ce que François Hollande ne transige pas avec ses engagements initiaux : mariage pour tous, ouverture de l’adoption aux couples homosexuels, élargissement de la Procréation Médicalement Assistée aux couples lesbiens…

 Le 13 Janvier dernier, les principaux partis d’oppositions ont manifesté main dans la main avec des associations religieuses intégristes et des organisations d’extrême droite. À cette occasion, ils ont réanimé des propos rétrogrades et archaïques, accumulant les amalgames remplis de préjugés et de stéréotypes haineux.

En descendant par milliers dans les rues les 15 et 16 décembre derniers, les jeunes ont rappelé combien ils étaient attachés à une évolution positive du droit. Selon un récent sondage BVA, les jeunes sont la catégorie de la population la plus engagée en faveur d’une extension des droits des couples homosexuels. Ils sont près de 77% à plébisciter le mariage, et 70% à être favorable à l’adoption par les couples de même sexe.

En faisant de ces mesures une grande loi pour l’égalité, le gouvernement a ici l’occasion historique de supprimer des inégalités législatives qui légitiment depuis trop longtemps des discriminations envers les personnes LGBT.

À cet égard, et conformément aux engagements pris par le Président de la République, les jeunes n’accepteront pas que l’élargissement de la P.M.A aux couples lesbiens soit la grande oubliée de cette réforme.

En élargissant des droits jusqu’ici refusés à une partie de la population, notre République redonnera ainsi sens à des valeurs récemment malmenées : la liberté de vivre sa vie comme bon nous semble, l’égalité entre les couples quelle que soit notre orientation sexuelle.

Pour le progrès social, pour une société plus juste, égalitaire et non discriminante, l’UNEF appelle les jeunes à se mobiliser et à descendre massivement dans les rues le 26 et 27 Janvier prochain.