L’égalité pour tous ! L’égalité maintenant !

14 ans après la création du PACS, le projet de loi « Mariage pour tous » fait sortir le législatif de sa léthargie. Le gouvernement a l’occasion historique de transformer concrètement la société et de supprimer des discriminations à l’encontre des LGBT. Mais le gouvernement doit être poussé par une mobilisation forte de la jeunesse et de toute la société le 27 janvier prochain.

La manifestation des militants « anti-égalité » a réuni une foule conséquente, cependant cela reste loin de leur objectif initial de rassembler 1 millions de personnes dans la rue. Ce 13 janvier c’est tous les acteurs d’une société conservatrice qui se sont retrouvés : partis de l’opposition, extrémistes religieux et groupuscules d’extrêmes droite. Cet évènement fut une fois de plus le théâtre de propos homophobes, où se succédaient les fantasmes, les affabulations et les propos haineux de la part des manifestants. Les conservateurs ont toujours étaient un frein au progrès social, défendant une société de la discrimination qui ne traite pas tous ses citoyens de la même manière en fonction de leur orientation sexuelle ou leur genre. Il y a une dizaine d’année ces conservateurs étaient contre l’IVG et la contraception, et il y a peu de temps encore contre le PACS. Aujourd’hui ils s’opposent au mariage pour tous.

Parce que l’égalité ne va pas arriver en claquant des doigts, le camp du progrès se mobilise pour le 27 janvier. Cette date est charnière, car la manifestation aura lieu 2 jours après la rencontre de François hollande et les opposant au projet de loi et 2 jours avant l’entrée du projet de loi dans l’Assemblée Nationale. Dans un moment aussi important que celui-ci, il faudra un mouvement social fort pour réaffirmer nos revendications : l’adoption pour les couples non-mariés, la possibilité de créer une filiation avec ces enfants quel que soit son orientation sexuelle, mais aussi pour le retour de l’amendement sur la procréation médicalement assisté pour les couples lesbiens. L’enjeux est de taille : Cette loi ne soit pas une simple loi sur le mariage, mais bien une loi qui amène à une égalité complète.

Alors que les homophobes paradent dans les rues sans vergogne, les jeunes doivent être le fer de lance de la mobilisation pour l’égalité des droits. En descendant déjà massivement dans la rue en décembre, les jeunes ont prouvé l’envie d’en découdre avec une société qui discrimine ces citoyens par rapport à leur naissance, leur genre ou leur sexualité. C’est pourquoi l’UNEF appelle tous les jeunes à se mobiliser massivement au côté du cortège jeune le 27 janvier à 14h place Denfert-Rochereau !