Semaine pour la déconstruction des stéréotypes de genre : les jeunes s’engagent à Paris VIII

 Dans le cadre de la journée internationale des femmes du 8 mars 2013, la LMDE, l’UNEF, Le Planning Familial et l’Université Paris VIII – Vincennes-Saint-Denis organisent une semaine de mobilisation pour la déconstruction des stéréotypes de genre du 1er au 6 mars.  

Représentations et assignations genrées largement répandues

Les idées reçues sur les rôles que doivent remplir chacun des sexes sont encore très prégnantes dans la société et légitiment des discriminations sexistes. Ainsi, il semble « normal » que les femmes accomplissent 80% des tâches ménagères et soient payées en moyenne 28% de moins que les hommes. Selon l’INSEE Première de mars 2011, près de 40% des français ne sont pas défavorables à ce que les emplois, en période de crise, soient accordés en priorité aux hommes, démonstration que les représentations sexistes selon lesquelles certaines qualités et rôles seraient intrinsèquement féminins et d’autres masculins sont encore très présents dans le débat public.

Dans ce contexte, l’enseignement supérieur est loin d’être épargné. L’orientation entre les filières est aussi touchée par cette vision stéréotypée des rôles de chacun des sexes. Ainsi, seules 16% de femmes deviennent ingénieures et 17% cheffes d’entreprise contre 67% d’institutrices et 98% de secrétaires. Seuls 15% de femmes sont aujourd’hui professeures d’université en France.

Ces stéréotypes nourrissent des discriminations qui concernent aussi l’orientation sexuelle ou l’identité de genre, suscitant un réel mal-être pour toutes celles et ceux dont la sexualité ne correspond pas à la norme sociale. C’est aujourd’hui la première cause de suicide chez les 18-25 ans.

L’éducation est la première arme contre les discriminations liées au genre et l’université l’un des cadres pertinents pour agir et déconstruire ces assignations pour une jeunesse en apprentissage et en construction de soi et de son rapport aux autres. 

 « Un matin, vous vous réveillez et vous avez changé de sexe. Qu’est-ce que cela change pour vous ? »

 A l’occasion de la journée internationale des femmes, plusieurs organisations engagées et l’Université Paris VIII s’associent pour une semaine contre les stéréotypes sexistes et autres idées reçues via la tenue d’évènements sur l’université.

• Du 1er au 5 mars de 11h à 14h un mur d’expressions sur les constructions de genre, animé par des militants-es des différentes organisations, recueillera les réactions des étudiants-es à la question « Un matin, vous vous réveillez et vous avez changé de sexe. Qu’est-ce que cela change pour vous ?».

• 5 mars, projection-débats autour de « La domination masculine » de Patric Jean

• 6 mars, échanges et discussions sur les stéréotypes de genre animés par Le Planning Familial à partir des réactions recueillies sur le mur d’expression.