CNESER 2013 : Notre projet pour les doctorants

Le service public de la recherche a connu de profonds bouleversements au cours de ces dernières années. Statut du chercheur, HDC, contrat doctoral, précarité, autant d’éléments qui n’ont pas facilité les conditions de travail dans les laboratoires, en particulier pour les doctorants. La diminution du nombre de thèses soutenues l’année dernière est en ce sens un signal d’alarme que les pouvoirs publics doivent prendre au sérieux.

Lors des Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche, les élus « UNEF et associations étudiantes » ont porté l’amélioration des conditions de travail des doctorants comme un enjeu non seulement pour la qualité de la recherche française, mais aussi pour l’ensemble du pays qui a besoin de jeunes hautement qualifiés.

Si des avancées concernant la reconnaissance des qualifications des doctorants ont pu être obtenues, la nouvelle loi d’enseignement supérieur n’est malheureusement pas à la hauteur des enjeux de la recherche.

Afin de faire le point sur les évolutions, mais surtout de préparer les batailles à venir pour améliorer concrètement le statut de jeune chercheur que nous consacrons le numéro de la Lettre des élus de ce mois-ci aux études doctorales. En particulier, nos élus y présentent leurs revendications pour peser sur la nouvelle loi d’enseignement supérieur. Nous donnons aussi la parole à Frédéric Marty, Président de la FENEC.

Bonne lecture !

William Martinet,
Elu au CNESER