La jeunesse organise son pot de non-départ à la retraite

Mercredi 18 septembre, à l’occasion de la présentation de la réforme des retraites en conseil des ministres, la jeunesse a organisé, à l’appel de l’UNEF et du collectif « La retraite : une affaire de jeunes » son pot de non-départ à la retraite. Cet événement s’est déroulé autour d’une course « attrape ta retraite si tu peux ».

Six jeunes aux parcours différents : diplômée d’un doctorat, étudiante en BTS, travailleur précaire… ont participé à une course. Ils ont du faire face à de multiples obstacles représentant des épreuves de la vie (études longues, bizutage social à l’entrée sur le marché du travail, chômage prolongé, maternité), toutes susceptibles de remettre en cause leur droit à une retraite à taux plein.

En effet, avec une durée de cotisation de 43 ans et lorsque notre génération obtient son premier emploi stable en moyenne à 27 ans et doit subir le chômage de masse, la retraite à taux plein devient une perspective de plus en plus inaccessible.

 

Parce que cette réforme va gravement pénaliser notre génération, il est nécessaire de faire entendre la voix des jeunes dans le débat sur la réforme des retraites. Cet événement nous a permis de continuer à construire le rapport de force pour obtenir la prise en compte des années d’études et d’insertion professionnelle dans le calcul de nos retraites. Sans cette mesure, l’accès à une retraite restera pour notre génération un horizon inaccessible.

01