Etranger peut-être, étudiant d’abord !

Dans nos universités, 1 étudiant sur 10 subit des discriminations. Il doit payer plus cher ses études sans avoir le droit de toucher les bourses, il doit multiplier les démarches administratives auprès de la préfecture, il risque de voir ses études interrompues par un préfet qui n’est pas enseignant et qui n’a aucune compétence pédagogique.

Ces discriminations contre les étudiants étrangers ne sont plus acceptables. Français ou étrangers, nous sommes dans les mêmes amphis et nous passons les mêmes examens. Rendre les étudiants étrangers suspects par nature aux yeux de la loi, c’est remettre en cause la réputation de nos universités, la qualité de notre recherche et les échanges internationaux de notre pays.

Il est temps de se mobiliser pour faire avancer l’égalité des droits. Nous refusons une société qui se referme sur elle même. Avec cette campagne, tous les étudiants peuvent envoyer un message clair au gouvernement : il faut changer la loi pour en finir avec les discriminations !