Expulsion des migrants rue Pajol : l’UNEF dénonce la violence policière et appelle à un rassemblement de solidarité

Hier après-midi, des migrants ont été expulsé de la bibliothèque Vaclav Havel par les forces de l’ordre. Les migrants s’étaient installés rue Pajol suite à l’évacuation de leur campement à La Chapelle. L’opération policière a été particulièrement brutale malgré la résistance pacifique des militants présents sur place en solidarité avec les migrants.

L’UNEF condamne la violence policière dont ont été victimes les migrants et les militants présents rue Pajol. L’évacuation des campements de réfugiés par la police ne règle aucun problème de fond et précarise davantage leur situation.

L’UNEF revendique un accueil et un accompagnement des réfugiés dans des conditions dignes pour faire respecter leur droit d’asile. La France, un des pays européens qui accueille le moins de demandeurs d’asile, doit prendre ses responsabilités.

 

L’UNEF appelle au rassemblement organisé ce soir à 18h Esplanade Nathalie Sarraute (rue Pajol, métro La Chapelle ou Marx Dormoy) en solidarité avec les migrants.