« Ma salle de cours va craquer » : l’UNEF et l’UNL lancent un tumblr participatif pour dénoncer nos conditions d’études à la rentrée !

MaSalleDeCoursVaCraquer.tumblr.com

 

Le baby-boom de la fin des années 90 se traduit maintenant par une hausse significative du nombre de lycéens et d’étudiants. Cette dynamique démographique – qui devrait être une opportunité pour notre pays – se heurte à la pénurie budgétaire dans notre système éducatif. L’UNEF et l’UNL réclament des moyens budgétaires pour faire respecter le droit à une formation de qualité pour tous les jeunes.

Rentrée 2015 : + 27 000 lycéens et + 65 000 étudiants à l’université

L’engagement de 60 000 créations de postes est loin de répondre à cette hausse des effectifs. La plupart des postes sont fléchés vers la formation des enseignants et le primaire. Pour cette rentrée, l’encadrement réel des lycées est en baisse ! Dans l’enseignement supérieur, le constat est encore plus alarmant : le budget des établissements est en baisse de 100 millions d’euros alors que les universités sont confrontées à une hausse historique de leurs effectifs.

« Ma salle de cours va craquer ! »

La contradiction entre la hausse des effectifs et la baisse des moyens a des conséquences très concrètes au lycée comme à l’université : problèmes d’orientation, refus d’inscription dans les voies professionnelles ou technologiques, sélection illégale à l’entrée des universités, amphithéâtres et salles de cours bondées… Ce sont les conditions d’étude, et donc les chances de réussite, d’une génération qui sont en jeu.

Un tumblr participatif pour donner la parole aux lycéens et aux étudiants

Avec MaSalleDeCoursVaCraquer.tumblr.com, l’UNEF et l’UNL proposent aux lycéens et aux étudiants de poster des photos de leurs salles de cours surchargées. Les 8 et 16 octobre prochain, deux dates de mobilisation contre l’austérité et le financement de notre service public éducatif permettront également aux jeunes de se faire entendre.

Des moyens pour la « priorité jeunesse ! »

Le décalage entre les discours politiques et la réalité ne peut plus durer ! Le Président de la République vient de fixer l’objectif de 60% d’une classe d’âge diplômée de l’enseignement supérieur : une annonce qui doit absolument se concrétiser par un investissement budgétaire massif dans le système éducatif dès le Projet de Loi de Finance 2016 !