Nomination de Frédérique Vidal : L’UNEF demande à être reçue par la Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Mercredi 17 mai, la composition du premier gouvernement d’Edouard Philippe vient d’être annoncée. Frédérique Vidal a été nommée ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

L’UNEF accueille positivement cette nomination qui met en place un ministère de plein exercice.

Alors que le nombre de bachelier∙e∙s augmente d’année en année, il est plus que jamais nécessaire de garantir un droit à la formation et à la réussite pour notre génération. Les jeunes aspirent à accéder à un haut niveau de diplôme, afin de s’insérer dans de bonnes conditions sur le marché de l’emploi. L’élévation du niveau de qualification de la jeunesse est par ailleurs l’un des leviers indispensables pour répondre aux enjeux sociaux, économiques et démocratiques du pays dans le quinquennat qui s’ouvre.

Ainsi, notre service public se doit de répondre aux véritables enjeux de démocratisation de l’enseignement supérieur. Les jeunes ne peuvent pas attendre un quinquennat de plus pour voir leurs conditions d’études s’améliorer. La prochaine rentrée universitaire doit être l’occasion de lancer de nouveaux chantiers afin que l’enseignement supérieur assume son rôle d’ascenseur social.

L’UNEF attire l’attention de Mme la Ministre sur deux dossiers prioritaires pour la rentrée prochaine :

  • Les conditions d’accueil et d’accès des bachelier∙e∙s à l’université afin de garantir à tou∙te∙s un droit aux études. Aucun jeune ne doit être contraint de renoncer à l’enseignement supérieur ou de s’orienter par défaut avec un échec universitaire à la clé.
  • La mise en place de la loi Master, afin que celle-ci contribue à relancer l’ascenseur social et puisse permettre la démocratisation du diplôme de Master.

L’UNEF est prête à discuter et se tient disponible pour rencontrer Mme Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, afin de clarifier les orientations politiques de son ministère.