Élections CROUS Novembre 2018 : L’UNEF appelle les étudiant.e.s à voter massivement pour se faire entendre et exiger des mesures d’urgence pour améliorer notre quotidien !

Du 12 novembre au 30 Novembre prochain, se dérouleront les élections des représentant.e.s étudiant.e.s dans les conseils d’administration des CROUS (Conseils Régionaux des Œuvres Universitaires et Scolaires) partout en France. En l’espace de trois semaines, l’ensemble des étudiant.e.s auront l’occasion de s’exprimer à travers leur bulletin de vote pour exiger une amélioration de leurs conditions de vie.

Plus d’un an après la prise de pouvoir d’Emmanuel Macron : une précarité étudiante qui augmente

Entre le gel de l’ensemble des aides sociales à destination des étudiant.e.s, la suppression du régime étudiant de sécurité sociale, la création d’une nouvelle cotisation de 90€ pour s’inscrire dans l’Enseignement Supérieur, la précarité étudiante n’a fait que s’accroitre.  Pourtant, les étudiant.e.s doivent faire face à de nombreuses difficultés quotidiennes. Ils.Elles sont 50% à devoir se salarier à côté de leurs études pour pouvoir les financer, 7% seulement à avoir accès à un logement universitaire, 27% à renoncer aux soins faute de moyens ou encore 73,5% à être exclu.e.s du système de bourses. Même quand ils y sont accès le montant maximal est de 550€ par mois, soit un montant largement insuffisant pour pouvoir vivre décemment.

Alors que le Gouvernement avait annoncé une refonte en profondeur du système d’aides sociales, celle-ci ne semble plus d’actualité. Ainsi, ces élections étudiantes sont une occasion de remettre cette réforme à l’agenda du Gouvernement et d’imposer une réforme ambitieuse qui doit permettre une réelle amélioration de nos conditions de vie.

Un moment unique pour exiger la reconnaissance de notre autonomie et une réforme en profondeur du système d’aides sociales !

L’UNEF appelle ainsi l’ensemble des étudiant.e.s à s’exprimer pour un véritable projet ambitieux : celui de la mise en place d’une allocation d’autonomie et de la création d’un véritable statut social des jeunes en formation. L’allocation d’autonomie, aide universelle qui remplacerait le système de bourse actuel, serait d’un montant suffisant pour vivre (contrairement aux bourses actuelles dont l’échelon maximal est de 550€) et prendrait en compte la situation de l’étudiant.e et non les revenus de ses parents. Cette aide doit permettre de donner la possibilité à chaque jeune quelle que soit son origine sociale de faire les études de son choix sans avoir à se salarier. Elle repose notamment sur une refonte des aides existantes comme la demi-part fiscale.

L’allocation d’autonomie doit être le volet financier d’un statut social garanti aux jeunes. En effet, aujourd’hui le temps de la jeunesse n’est pas protégé, nous n’avons ni accès au RSA en dessous de 25 ans, ni à l’allocation chômage (car nous n’avons pas assez cotisé), les bourses sont insuffisantes et ne touchent qu’une minorité d’entre nous. Ce statut social doit donc nous protéger lors de nos études jusqu’à l’insertion professionnelle et garantir de nouveaux droits tels que le droit à un logement autonome, à la restauration, à la vie étudiante et à la santé.

Face à l’urgence de la situation, des mesures immédiates contre la précarité étudiante !

Face à un coût de la vie en hausse de 1,31%[1] en 2018 ces élections au sein des CROUS sont l’occasion d’exiger des mesures immédiates pour améliorer notre quotidien ! L’UNEF revendique donc pour ces élections :

–         L’augmentation de 200 euros de tous les échelons de bourse, l’élargissement du système de bourse à 100 000 nouveaux.elles boursier.e.s et la fin du critère de nationalité dans l’accès aux aides sociales des CROUS pour que tou.te.s les étudiant.e.es étranger.e.s puissent en bénéficier

–         Un plan sur la vie étudiante permettant la généralisation des demi-tarifs étudiants dans les transports et la mise en place de l’encadrement des loyers dans l’ensemble des villes universitaires

–         L’augmentation du budget des CROUS afin qu’ils puissent remplir au mieux leur rôle social en embauchant du personnel, en maintenant des tarifs sociaux et abordables dans l’ensemble des logements et points de restauration et en permettant l’accès aux services des CROUS partout sur le territoire

–         La mise en place d’hébergements d’urgence au sein des CROUS pour les jeunes (notamment LGBTI+) en rupture familiale. Plus généralement, l’UNEF défend des CROUS plus ouverts et engagés, notamment en matière d’écologie par la construction et la rénovation de logements étudiants de manière à permettre des économies d’énergie.

Un site internet pour informer et venir en aide aux étudiant.e.s

L’UNEF met en place un site internet dédié aux élections étudiantes : www.electionscrous.fr. Ce site permet de répertorier toutes les informations nécessaires, académie par académie, afin que les étudiant.e.s puissent savoir quand, où et comment voter sur leurs sites universitaires. De plus, ce site est aussi un outil à destination des étudiant.e.s qui rencontrent des difficultés que ce soit d’accès aux aides sociales, de logement ou autre. Alors que la précarité est une réalité quotidienne pour les étudiant.e.s, l’UNEF fait le choix d’aider chaque jeune qui rencontre une difficulté. Le site internet www.electionscrous.fr est un outil pour informer, recenser les problèmes et aider les étudiant.e.s.

[1] Source : Enquête sur le coût de la vie étudiante de l’UNEF parue le 20 août 2018.