Tes droits et les modalités pendant les examens à l’université de Bordeaux



A l’université de Bordeaux voici les droits obtenus par l’UNEF pendant les examens

Parce qu’il n’est pas toujours facile de comprendre comment fonctionnent les examens ou de connaitre ce qu’on a le droit de faire ou de ne pas faire, l’UNEF se mobilise pour t’informer.

Tes droits pour favoriser ta réussite

Le droit à te réorienter : Tu as peut-être découvert que la filière dans laquelle tu es inscrit·e·s ne correspond pas à ce que tu souhaites faire ? L’UNEF peut t’aider à te réorienter vers une filière de ton choix et t’accompagner dans ces démarches.

Clique ici

Les rattrapages : Une session de rattrapages est obligatoirement organisée. Ils te permettent de repasser toutes les matières dans laquelle ta note est inférieur à 10. Du moins, c’est ce qui était garanti jusqu’à la récente réforme de l’enseignement supérieur. Les rattrapages sont aujourd’hui menacés par le gouvernement, c’est pourquoi l’UNEF se mobilise pour les défendre !

La compensation annuelle et semestrielle : C’est aussi un droit menacé par le gouvernement pour lequel nous nous mobilisons. Grâce à ce droit,même quand nous n’avons pas 10 à toutes les matières, nous pouvons valider le semestre à condition que la moyenne des notes obtenues dans toutes les matières atteigne 10. Ce droit nous permet aussi de valider l’année à la seule condition que la moyenne de nos deux semestres soit d’au moins 10. T’inquiète, si cela ne fait toujours pas 10, il te reste les rattrapages.

Tes droits avant les examens

L’information sur tes examens et les modalités d’examen : La loi spécifie que les modalités de contrôle de connaissance « doivent être arrêtées dans chaque établissement au plus tard à la fin du premier mois de l’année d’enseignement et elles ne peuvent être modifiées en cours d’année » (article L613-1). Tu peux donc retrouver l’ensemble des informations sur le site de ton université ou auprès de ton secrétariat.

Tes droits pendant les examens

Le délai de retard : Le délai de retard accepté au début d’un examen est notifié dans les modalités de contrôle de connaissance et varie en fonction de l’épreuve, de ta filière et de ton année d’étude ; Tu peux retrouver l’ensemble des informations sur le site de ton université ou auprès de ton secrétariat.

Le droit à la présomption d’innocence : Si tu es suspecté·e de fraude pendant un examen, personne n’est autorisé à t’enlever ta copie : tu as le droit de continuer à composer et de terminer ton épreuve comme les autres. Par la suite, si les soupçons de fraude sont maintenus contre toi, il peut être décidé de te convoquer en conseil de discipline afin de statuer sur le lieu ou non-lieu de la fraude, et de décider, le cas échéant, de la punition qui te sera attribuée.Tu auras l’occasion, à travers cette procédure, de défendre ton cas. Dans tous les cas, n’hésite pas à contacter ton syndicat étudiant UNEF, dès la fin de l’épreuve où l’incident a eu lieu, car il pourra te défendre dans la suite de la procédure.

Clique ici

Tes droits hors période d’examen

La consultation des copies : sache que dans tous les cas,si tu les demandes, l’université est dans l’obligation de te laisser consulter les copies d’examen après leur correction. Si cela t’es refusé contacte-nous !

Le droit de faire justifier une absence : On peut tous rencontrer une difficulté particulièrement importante ne nous permettant pas d’assister à un ou plusieurs examens. Pour justifier son absence, il faudra te munir d’une attestation justifiant ta situation et prendre rendez-vous au plus vite avec ta scolarité pour faire valoir tes droits. Dans tous les cas, n’hésite pas à contacter ton syndicat étudiant UNEF, car il pourra t’accompagner dans ces démarches et te défendre en cas de litige.

Clique ici

Cette année le gouvernement à fait le choix de s’attaquer à nos droits pour faire des économies

Le gouvernement fait le choix de s’attaquer à nos droits (accès à l’université, rattrapages, compensation) pour faire des économies sur le dos des étudiant·e·s et sur le dos de notre réussite. C’est en nous organisant collectivement tout au long de l’année partout en France que nous pourrons défendre nos droits communs et nous battre pour en obtenir de nouveaux.

Notre force c’est le collectif alors n’hésite plus et file nous un coup de main pour mener la campagne et changer les choses.

Clique ici pour rejoindre ou créer ta section militante