Bataille contre la sélection : Passage devant le Conseil d’Etat prévu le lundi 20 mai

Depuis le début de la mise en place de Parcoursup, les difficultés s’enchainent pour les étudiant·e·s. A la sélection s’ajoute l’obscurité de la plateforme puisque les critères de tri des candidatures ne sont pas réellement connus des candidat·e·s. L’UNEF avait lancé des recours auprès de l’ensemble des universités de France leur demandant de communiquer leurs algorithmes (les fameux outils d’aide à la décision) leur ayant permis de trier les candidat·e·s.

Le 4 février dernier, le Tribunal Administratif de Guadeloupe s’est prononcé dans le sens de l’UNEF et a enjoint l’Université des Antilles à rendre publics les algorithmes locaux. C’était une première victoire car le tribunal reconnaissait la nécessité de transparence. L’Université s’est pourvue en cassation et une audience au Conseil d’Etat est donc prévue le lundi 20 mai à 14h.