ll faut en finir avec le délit de faciès

Alors que la loi Egalité et Citoyenneté va être débattue cette semaine au Parlement, un collectif d’associations appelle les législateurs à ne pas oublier le délit de faciès dans la lutte contre les discriminations Le projet de loi égalité et citoyenneté est débattu cette semaine à l’Assemblée nationale avec un certain nombre de mesures de lutte contre les discriminations. Il en manque pourtant une fondamentale, celle d’une promesse de campagne : « lutter contre le délit de faciès dans les contrôles d’identité. » En juin dernier, l’Etat a été condamné pour « faute lourde » suite à la plainte de treize personnes dénonçant des discriminations lors de contrôles de police « au faciès ». Cette condamnation, fruit d’une mobilisation d’associations de quartiers populaires et de la société...