UNEF

Augmentation du coût de la vie étudiante en 2021

Pour la 17ème année consécutive, l’UNEF publie son enquête sur le coût de la vie étudiante. Cette année est d’autant plus particulière du fait du contexte difficile de la crise sanitaire et sociale, impactant fortement les étudiant·e·s déjà précaires.

En 2021, le résultat est sans appel : le coût de la vie étudiante a augmenté de 2,50 % cette année. On n’a également pu observer l’augmentation du coût de la vie étudiante dans de nombreuses villes universitaires de manière significative.

Cette année, plusieurs mesures gouvernementales ont d’autant plus aggravé la précarité des étudiant·e·s : la suppression du repas CROUS à 1 € pour toutes, la réforme des APL. Cela se rajoute déjà au fait que le coût du logement ne cesse d’augmenter du fait de loyers plus élevés.

L’enquête de l’UNEF tire également le bilan général de l’actuel quinquennat présidentiel, ainsi que des deux derniers gouvernements au niveau du coût de la vie étudiante, et des aides qui y ont été afférées.

Sur une quinzaine d’années, le quinquennat de Macron est le seul sous lequel les étudiant·e·s ont perdu de l’argent en aide directe : au total, les étudiant·e·s ont perdu 39,26 € par mois en aide directe. Ceci se rajoute en plus du constat alarmant d’une augmentation de 10,72% du coût de la vie étudiante depuis 2017.

Ainsi, la crise sanitaire n’a fait que démontrer à quel point le système de bourses est inadapté à la réalité sociale des étudiant·e·s, et qu’il est impératif qu’une réforme soit mise en œuvre pour répondre de manière efficace à cette problématique étudiante.

L’enjeu serait ainsi de créer un système d’aide sociale répondant réellement aux besoins de notre génération, permettant un réel ascenseur social.

 

Ainsi, l’UNEF revendique la mise en place d’une allocation d’autonomie pour l’ensemble des jeunes en formation. Cette mesure permettrait à chaque jeune de poursuivre des études dans de bonnes conditions, sans être contraint·e de se salarier diminuant ses chances de réussite lors des examens, ou de devoir sacrifier une partie de ses études, faute de moyens.

Ce serait donc la clé pour donner à chaque étudiant·e la liberté de faire ses propres choix de vie, sans considération d’une dépendance aux aides familiales.

Il s’agit ainsi d’un réel enjeu de société qui nécessite des mesures aussi bien immédiates qu’efficientes, pour préparer au mieux le futur de la France dont les jeunes seront les principaux acteurs. 

Enquête UNEF sur le coût de la vie étudiante 2021

Classement des villes selon le coût de la vie étudiante 2021

En cours de construction 

 

En cours de construction 

 

 ​

Pôle d'aide et d'accompagnement

01.42.02.25.55 (Service 1)

du lundi au vendredi de 10h à 16h

contact@unef.fr

 

Gregory LEPIONNIER 

Responsable projets et partenariats

01.42.02.25.55 (Service 3)

glepionnier@unef.fr

 

 

Elisabeth ABANDA AYSSI

Attachée de Presse

06 03 55 45 28

presse@unef.fr